Quel plancher de van garantit un transport en toute sécurité pour mon cheval ?

Lors de l’achat d’un van, la sécurité du cheval doit être la première préoccupation. Un critère important dans ce domaine est le plancher du van. Vous avez le choix entre :

Selon le matériau, il faut alors respecter des consignes d’entretien importantes pour garantir un transport en toute sécurité du cheval.

Dans le cadre de notre conseil du mois de mars, nous aimerions vous donner quelques critères qui pourraient vous aider dans vos réflexions.

Priorité à votre sécurité et à celle de votre cheval

Plancher en bois

Risques possibles avec les planchers en bois

Si le plancher du van est endommagé, de l’humidité peut alors pénétrer dans le van au fil du temps. Le bois devient alors mou et pourrit. L’étendue des dommages dus à l’humidité n’est souvent pas visible à l’œil nu. Dans le pire des cas, le cheval passe à travers le plancher pourri du van.

Conseil :

Avec un van à plancher en bois, il est donc fortement conseillé de faire contrôler régulièrement le plancher pour qu’un tel cas ne puisse pas se produire. Si des dommages devaient être constatés, nous déconseillons de procéder à des réparations partielles uniquement aux endroits concernés, car il est impossible de déterminer clairement jusqu’à quel degré l’humidité s’est étendue.

Nous conseillons plutôt de remplacer sans tarder les tapis en caoutchouc endommagés. Il est important que le tapis en caoutchouc soit bien collé sur le plancher du van.

Il est également conseillé de vérifier régulièrement les joints de silicone entre le plancher et la paroi. En présence de petites fissures, il est fort possible que la protection ne soit plus assurée et que de l’humidité pénètre.

Si le plancher du van est bien imperméabilisé, il peut être utilisé sans restriction. Il résiste par exemple sans problème à un nettoyage avec un nettoyeur haute pression.

Pour prévenir les dommages sur le plancher du van, il faut que le van reste toujours sec dans la mesure du possible. Les vans sont souvent garés dans un champ. Cet environnement brumeux et humide attaque peu à peu le plancher du van. Le mieux est de laisser le van sur une voie bitumée. Il est en outre possible de demander une imperméabilisation par cire protectrice à chaque contrôle technique.

Plancher AluBiComp

Les vans à plancher AluBiComp sont beaucoup moins fragiles. En ce qui concerne le plancher, il n’y a pas d’hésitation à avoir.

Nous conseillons donc d’opter plutôt pour un plancher AluBiComp lors de l’achat d’un van :

Il résiste à différentes températures
i

 

Il résiste à différentes températures, ainsi qu’aux variations de température, ce qui garantit un transport sûr des chevaux.

 

Il est insensible à l’humidité
i

 

Il est insensible à l’humidité

Infografik wasserresistenter Humbaur AluBiComp Boden

 

Faible poids à vide
i

 

Le plancher AluBiComp d’Humbaur permet d’accroître la charge utile du van de par son faible poids à vide, 30 % plus faible que celui du plancher en bois.

 

Plancher composite alu
i

 

Plancher composite alu, avec un noyau en mousse rigide de polypropylène.

 

 

 

Inaltérable et indéformable
i

 

Le revêtement spécial des plaques d'aluminium empêche l'oxydation, par exemple due à l'ammoniac présent dans les matières fécales des chevaux. Grâce à sa carrosserie bien pensée, il est inaltérable et indéformable.

 

Attention

La plaque TÜV ne constitue pas une garantie que le plancher du van est intact

Il faut noter que le TÜV vérifie uniquement que le van est apte à rouler. Une plaque TÜV ne protège donc pas des planchers de van pourris. Nous conseillons de faire contrôler le van en supplément une fois par an par un atelier spécialisé afin de prévenir ce risque.